Aller au contenu principal

Par goût de la simplicité

Guide de randonnée, spécialiste du coaching systémique et maman

Carmen Disch, originaire des Grisons, a plus d’une corde à son arc. Nous lui avons demandé comment elle alliait son métier à sa passion de la nature, et quel rôle la protection solaire y jouait.

Chère Carmen,

tu endosses plusieurs casquettes au niveau professionnel. Qu’est-ce qui te motives dans chacune de tes activités?

En tant que coach et formatrice, je me déplace pour le travail. En parallèle, je suis directrice à mi-temps du service de gestion de la santé en entreprise au sein d’une clinique psychiatrique. Dans le cadre de mon activité, il est impératif que je m’aère. La nature est la base de tout et constitue une part importante de mon travail.

 

Qu’est-ce que tu aimes tout particulièrement dans ton métier?

Ce qui me plaît dans le fait de travailler en pleine nature, c’est la simplicité: toucher pour ainsi dire à l’essence de la nature. Dehors, la propriété et la complexité n’ont pas leur place, seule la vie compte véritablement. La trajectoire d’un point A à un point B est évidente et directe. Associée à l’air frais et aux paysages, cette simplicité donne toute sa spécificité à mon métier.

 

Comment devient-on guide de randonnée? Y a-t-il des conditions de base à remplir?

Les prérequis en la matière varient beaucoup. Ce qui a compté pour moi, c’est d’aimer être dehors et de pouvoir montrer aux autres la beauté des montagnes. Cet intérêt pour la nature, les plantes ou la géologie est fondamental.

 

En plus d’une bonne condition physique, que faut-il pour faire de la randonnée? Par exemple en termes d’équipement?

Là encore, il me semble que la simplicité est de rigueur. La qualité compte plus que la quantité. Il vaut mieux ne pas trop se charger et n’emporter que l’essentiel, mais opter pour du matériel de choix. Accessoires, vêtements, chaussures, mais aussi bien sûr protection solaire, doivent être adaptés à la montagne pour être le plus efficace possible et offrir la meilleure protection. C’est ce dont je parle en premier avec mes clients. Et de même que je mets en garde tous ceux qui s’imaginent partir marcher en tongs, j’aborde également le sujet de la protection solaire. En montagne, les rayons du soleil sont souvent très forts: un SPF de 50+ est donc obligatoire.

 

Le fluide DaylongTM Sensitive Face 50+

Comment te protèges-tu personnellement contre le soleil?

J’applique une protection solaire tous les jours, et j’alterne entre un SPF 30 et 50+ en fonction des mois. En tant que maman d’une petite fille, c’est un sujet que je ne peux en aucun cas négliger. Les produits Daylong offrent une protection idéale, pour moi et ma famille: ils pénètrent rapidement et ne collent pas. En plus, ils conviennent aussi à la peau sensible des enfants. J’ai vraiment toujours dans mon sac à dos un tube de Daylong 50+. Et avec Daylong Sport, la marque propose désormais une protection solaire spéciale pour la pratique du sport, c’est super.

 

Pour finir, on ne résiste pas à l’envie de te demander un bon plan pour une petite virée dans les montagnes grisonnes. Quel est ton coup de cœur?

Il existe toute une variété de superbes lieux et itinéraires qui valent la peine d’être découverts. Dans la région de Flims, il y a de magnifiques balades à faire autour des lacs, mais les amateurs de montagne ne seront pas en reste non plus. En ce qui me concerne, j’ai un petit faible pour la vallée de la Haute-Engadine. Venez nous voir et demandez à me parler, j’aurai des tas de choses à vous montrer!

Merci beaucoup, Carmen, pour cet entretien sympathique et très intéressant!

Plus d’informations sur Carmen Disch
sur
www.carmendisch.ch

 

Sport Aktive Protection

Daylong™SPORT SPF 50+

au produit

Actualités

Tenez-vous régulièrement informé.

Cliquez ici pour en savoir plus